samedi 14 décembre 2013

Vive la neige! ( et le Saint-Nectaire aussi)

La Vallée de Chaudefour sous la neige.
"Euh, faudrait peut être y aller, non?", me dit elle, assise sur un bloc de neige, en contemplant le Roc de Cuzeau qui rougeoie comme au cinéma, en avant-plan d'un panorama qui comprend la chaîne du Sancy, la Banne d'Ordanche et même le Puy-de-Dôme.
Ça ne fait pas franchement de petit nuage de vapeur sous mon nez quand je grogne en guise de réponse (je souffre quand on m'extirpe d'un dessin avant l'heure), il ne fait pas assez froid. Ça fond doucement. Conditions anticycloniques, qu'ils disent.
Enfin, c'est vrai: la nuit approche, il va falloir bouger. J'avais l'espoir de voir quelques chamois à cette heure ci, en semaine, mais niet. On a juste aperçu la silhouette d'un skieur solitaire sur la crête opposée, qui s'est échappé dans un couloir après quelques virages furtifs.

"Maybe we should go, now?" she said, sitting on a block of snow, contemplating the Roc Cuzeau that glows like in the movies, in foreground of a panorama that includes the chain of the Sancy ,the Banne d'Ordanche and even the Puy-de-Dôme.
It does not frankly makes a little cloud of steam under my nose when I growl in response (I suffer when we extirpate me of a drawing before the hour), it is not cold enough. It melts slowly. Anticyclonic conditions, they say.
Aniway, it is true: the night is coming,and we have to move. I hoped to see some chamois at this hour on weekdays, but niet. We just saw the silhouette of a lone skier on the opposite ridge, who escaped in a corridor after a few furtive corners.



                                                                                   
L'avantage de ce temps limpide, c'est que dès qu'on grimpe un peu, on peut voir ce qu'il se passe chez les voisins: le Livradois-Forez est blanc mais moucheté, les Monts du Cantal s'en tirent bien, ah tiens, Clermont a mis sa voilette de pollution ce soir.. Peu m'importaient les particules de gasoil, installé sous l'antenne du Puy-de-Dôme avec mon carnet, à peine si j'étais distrait par le claquement de la voile des parapentistes qui m'entouraient et qui sautaient un à un dans le vide; ma préoccupation principale était de calculer le temps qu'il me restait avant de retrouver le quart de  Saint-Nectaire acheté le matin au marché. D'ailleurs, il m'a paru indispensable sur le moment d'écrire ça dans mon carnet, mais bon, c'est bien ça, la fonction d'un carnet après tout: capter l'instant présent comme rien d'autre ne peut le faire, non?

The clear advantage of this weather, is that once you climb a little, you can see what happens with the neighbors: the Livradois is white but spotted, the Monts du Cantal are faring well, Clermont has  her veil pollution tonight ..At the moment, I didn't care about the diesel particles, installed in front of the the antenna of the Puy-de-Dôme with my sketchbook, I wasn't distracted by the slamming of the paragliders sail around me, jumping one by one in vacuum: my main concern was to calculate the time that I had before returning to the quarter of Saint-Nectaire ( one of our local cheese) purchased the the morning at the market. Moreover, it seemed necessary at the time to write it in my sketchbook, but hey, that's the function of a notebook after all: capturing the moment like nothing else can do, right?

Au sommet du Puy-de-Dôme



Enregistrer un commentaire